Situation

Vous rêviez de quitter votre hôtel en maillot de bain un soir d’été caniculaire, comme ça, pour aller faire un plongeon rafraîchissant dans l’Allier. Après cette baignade, vous auriez retrouvé des amis dans un bar pour siroter une margarita (avec modération) ou un vichy fraise (à volonté) avant d’emprunter une belle allée bordée d’arbres centenaires pour rentrer chez vous dans le parfum enivrant du chèvrefeuille. Ce rêve de dolce vita : Vichy l’a fait.

Ce rêve d’une promenade pour mieux aimer et apprécier la rivière Allier s’est concrétisé. Désormais une immense promenade « Parcs et plages » se déroule de la Rotonde à la plage des Célestins. Dorénavant, à partir de la Rotonde, les piétons peuvent descendre au bord de l'eau en empruntant un large platelage pour traverser le débarcadère et la plage nautique, avant d’arriver aux guinguettes.

Depuis, les berges de l’Allier connaissent une nouvelle vie. Dans la journée, selon une codification tacite, plusieurs populations occupent chacune une strate différente. Les joggeurs et les familles à poussette préféreront la digue du haut et ses allées planes ininterrompues, quand les promeneurs aux pas vifs, les étudiants, les jeunes, les familles sans poussette et tous les autres choisiront de passer un bon moment sur les berges réhabilitées.

En contrebas des digues : les plages. Là, les galets, le sable et le bois alternent tout au long de la promenade. De-ci de-là des bancs, des tables, des chaises longues, des kiosques modulaires d’apparence aérienne ponctuent l’espace. Tout est là pour la famille, les enfants : aires de jeux, tables de pique-nique, pataugeoire, jeux d’eau. Apparemment même les gymnastes, en herbe ou confirmés, n’ont pas été oubliés puisqu’on a prévu pour eux des aires d’agrès.

Mais revenons en haut de la digue. Les piétons comme les cyclistes poursuivent, depuis le parvis de la Rotonde, leur cheminement avec d’un côté les parcs napoléoniens et, de l’autre, une vue sur les plages et la rivière. Le soir, le spectacle prend d‘autres tons : des candélabres, dans l’alignement des platanes, éclairent le parcours de la voie haute et illuminent les arbres, le bas de la digue et les plages.

Le soir venu, les plaisirs liquides prennent la dimension plus circonscrite d’un verre entre amis, d’un apéritif partagé dans la quiétude d’une nuit étoilée annoncée. Ici, le brassage est partout, le bigarré n’est plus égaré et le cosmopolite fait de l’entrisme dans les guinguettes et snacks qui accueillent, entre deux crêpes beurre-sucre, les joueurs de mini-golf de toutes nationalités, les jeunes filles vichyssoises qui « s’enterrent » avant le mariage et les familles.

La ville, les arbres d’un parc centenaire et les berges de l'Allier, le tout en quelques minutes à pied, voilà le triptyque gagnant de Vichy. Cerise sur le gâteau, de vastes escaliers en pente douce vous conduisent jusqu’à des pontons qui s’avancent au-dessus de la rivière. Les peintres et les amoureux apprécieront…

Sur place