Situation

La gare de Vichy a repris goût à la ville. Près de 150 ans, cela valait bien un lifting. Non seulement elle a retrouvé son lustre d'antan mais le quartier est devenu le point de ralliement des noctambules. La gare de Vichy est sortie de terre en à peine un an ; un véritable exploit pour ce vaste mécano géant, orgueil du PLM (Paris-Lyon- Méditérannée). Lors de sa venue dans la ville, Napoléon III, n’avait pas apprécié de devoir descendre du train quelques kilomètres plus tôt... L’année suivante, en 1862, pour sa deuxième cure dans la ville thermale, qui deviendra le lieu de toutes les attractions, la toute nouvelle gare est inaugurée. Imaginez ce 11 juillet 1862... Les discours aussi longs que le fleuve Yangtzé, un peu soporifiques sous la chaleur d’un mois de juillet caniculaire ; les petites filles courant vers l’Empereur, encore un peu gauches dans leur révérences ; et la foule empressée et contenue, mille paires d’yeux réglées sur l'Empereur.

Le parvis de la gare, longtemps rendez-vous interlope, connut la déshérence. Aujourd’hui, des allées piétonnières transpercent des jardins peuplés de végétaux luxuriants. Des palmiers, provisoirement nains, s’échelonnent tout au long d’une perspective et des magnolias affichent hiver comme été un vert profond, légèrement luisant, presque exotique : tout un monde en devenir qui apporte son ombre bienfaisante aux voyageurs et aux clients des brasseries alentour. Les voitures ont été repoussées plus loin. Bref, la vie est belle et cela se ressent tout autour. Le quartier fait sa mue progressivement.

Derrière la gare, devant la gare, tout devient possible et les rapprochements sont facilités. Les entreprises ne sont pas oubliées : un atrium accueille un hôtel d’entreprise, une pépinière et un centre d’affaires. Pas loin, de nombreux bars pourront accueillir de nouvelles populations de cadres pour le déjeuner ou pour prendre un verre avant de rentrer à Lyon, Paris ou Clermont. Le soir, les terrasses s'emplissent d'une foule hétéroclite, venue goûter l'ambiance de ce nouveau quartier à la mode.

Sur place