Les Thermes les Dômes situés à deux pas du Parc des sources, vivent dans la résonance d’un passé prestigieux.

Un bâtiment central et plusieurs annexes dont une aile, aujourd’hui encore surplombée par deux tours de style néo-byzantin (les anciens réservoirs d’eau de source), accueillaient une foule de patients tantôt festive, tantôt appliquée ; si tant est qu’elle entamait son chemin de rédemption thermale…

De cette époque fastueuse subsiste l’architecture généreuse d’un bâtiment aujourd’hui partiellement occupé.

005708

Dans l’offre thermale vichyssoise actuelle les Thermes les Dômes occupent le milieu de gamme entre le Vichy Spahôtel les Célestins et les thermes Callou, dédiés aux cures traditionnelles de 21 jours.

Ici ce sont 150 curistes maximum qui sont choyés chaque jour de la saison (mars à décembre) grâce à des cures thérapeutiques conventionnées (3 semaines) et non conventionnées (3 à 4 jours en moyenne) mais aussi grâce à une offre de séjours plus courts (de 2 à 9 jours) axée sur la remise en santé. Traitement de l’obésité, surcharge pondérale et rhumatologie font partie des deux prescriptions médicales qui pourraient vous aimanter là. Les thermes s’ouvrent aussi aux Vichyssois et à des populations plus jeunes soucieuses de leur bien-être ou de perdre quelques kilos superflus.

Massages sous affusion avec kinésithérapeutes, piscine et bains bouillonnants d’eau thermale, jets massant, hamam, sauna, modelage, peeling,  ardiotraining font le bonheur des curistes du xxie siècle qui passent indifférents devant la très belle collection d’appareils de mécanothérapie du début du siècle précédent. La perspective d’une bonne pâtisserie en centre-ville sans doute…

Revenir aux articles