Les Parcs d’Allier, constitués du Parc Napoléon III et du Parc Kennedy, ont été créés sur décision de l’empereur Napoléon III lors de ses visites à Vichy de 1862 à 1866. Ces nouveaux parcs, se situent sur l’emplacement d’un bras secondaire de l’Allier asséché grâce à la création d’une digue. Ce vaste espace de 130 hectares en forme de croissant est divisé en deux par une route débouchant sur le pont franchissant l’Allier : d’un côté (en amont du pont) le Parc Kennedy et de l’autre (en aval du pont), le Parc Napoléon III. Ce parc s’inspire largement des influences romantiques de la vague anglaise très en vogue à l’époque Il est dans la même veine que le Bois de Boulogne, le Bois de Vincennes, les Buttes Chaumont et le parc Montsouris à Paris.. Véritables oasis de verdure, les parcs de Vichy sont l’endroit idéal pour courir, flâner, jouer, se reposer ou observer des espèces rares ou exotiques.  Ils sont l’expression même de la densité, de l’originalité et de la qualité du patrimoine arboré de la ville. Propriété d’Etat, inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, les parcs de Vichy comptent 30 000 arbres représentant 83 genres et 228 variétés.

Sélectionnez votre langue