De juin à septembre, l’Office de tourisme vous propose avec ses visites guidées, de découvrir une facette de la ville par jour. Un concentré d’art, de nature, d’Histoire et d’histoires en 90 minutes chrono. En juillet et août, la visite animée Confidences impériales en compagnie d’une guide-actrice vous livre Vichy sous un jour nouveau.

Confidences impériales

MERCREDI à 17h

confidences

Baladez-vous dans l’histoire en compagnie de la Comtesse Valevsky, jeune aristocrate slave, dame de compagnie de la Grande Duchesse Marie de Russie qui séjourne au chalet des Roses. La Comtesse Valevsky porte un regard émerveillé sur les fastes de la cour impériale française et vous invite à la suivre dans son Vichy Impérial. Parfois séductrice, rarement grave, elle livre sur le ton de la confidence des anecdotes sur la musique, la mode, la cure, les lieux où il faut être vu et, bien sûr la vie (pas toujours de tout repos) de Napoléon III à Vichy.

Avec son port irréprochable, ses manières distinguées, son élégance et sa grâce naturelle, la Comtesse Valevsky ne laisse personne indifférent. Son auditoire est sous le charme et dans son sillage, les passants éberlués croient avoir aperçu une princesse.

Palaces et grands hôtels de Vichy

Lundi à 15h30

_DSC0791-HDR

À Vichy, depuis le XVIIe siècle, à mesure que la manne des baigneurs grossit, l’hôtellerie se développe. A la fin du XVIIIe siècle, le premier établissement hôtelier : l’hôtel Georgeon accueille la mère de Napoléon Ier. Un siècle plus tard, les premiers Palaces voient le jour, lancés par des dynasties dont les noms font toujours recette aujourd’hui : Ritz, Hilton… Ils font entrer l’hôtellerie dans une ère et une échelle nouvelles. Découvrez une architecture qui incarne l’âme de Vichy : balcons ouvragés, corniches travaillées, entrées monumentales… Ce passé hôtelier a profondément marqué la physionomie de la ville et ressurgit, ici ou là sur les façades des Résidences qui ont conservé leur nom.

Aperçu de la visite :
le Carlton, l’Amirauté, l’Astoria, l’International, le Rhul, les Ambassadeurs, le Thermal Palace, le Plaza, Le Parc…

Belles villas : Architectures de villégiature, 1850-1930

Mardi à 15h30

Villas

À Vichy, au tournant des XIXe et XXe siècles, des villas de rêve sont sorties de terre et de l’imagination luxuriante d’architectes de talent. Mauresque, vénitienne, flamande, tunisienne : les villas de Vichy sont à elles seules des invitations au voyage, à l’exotisme parfois, au dépaysement toujours. Mais elles peuvent aussi être machines à voyager dans le temps, réinterprétant les styles Médiéval, Louis XIII, Classique ou Art Nouveau. Au-delà de chaque façade, c’est l’alignement de ces villas sur des rues entières, voire tout un quartier qui façonne le style Vichy. Cette sensation hors du temps et de l’espace que l’on éprouve à parcourir ses trottoirs.

Aperçu de la visite :
le chalet de la Compagnie, le castel Flamand, la villa Liberty, la villa Bourbonnaise, le castel Rosales, la villa Tunisienne…

Vichy, capitale de l’État Français 1940-1944

Mercredi et samedi à 15h30

Vichy-Capitale

Le 22 juin 1940 : l’armistice signé à Rethondes scelle la défaite militaire de la France et la fin de l’offensive militaire de l’Allemagne. L’exil du gouvernement français le mène à Tours, en passant par Bordeaux, Clermont-Ferrand et s’achève au début du mois de juillet 1940 à Vichy. La Reine des villes d’eaux est choisie en raison de sa capacité hôtelière et de la présence d’un standard téléphonique moderne. Les hôtels et villas réquisitionnés abritent jusqu’au mois d’août 1944 les ministères et fonctionnaires de l’État français.

Aperçu de la visite :
le Grand Casino, le Petit Casino, le pavillon Sévigné, l’hôtel de Portugal, l’hôtel du Parc…

Vichy, art Déco

JEUDI à 15h30

Art-deco

Après la 1ère guerre mondiale, les croyances en la beauté de la nature et la force de l’instinct à l’ori-gine de l’art nouveau, cèdent la place à un monde désillusionné. l’exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes, organisée à paris en 1925, donne son nom à l’art Déco. lignes brisées et motifs géométriques s’élancent aux frontons de l’architecture vichyssoise. les bâtiments se veulent désormais fonctionnels, pragmatiques, sans fioritures et font la part belle au béton armé, ce qui n’exclut pas une nouvelle élégance.

Aperçu de la visite :
L’église Saint-Blaise, le centre culturel Valery-Larbaud, le Balmoral, le Pla- za, l’Amirauté, le collège des Célestins…

Histoire d’eaux, Vichy : 2000 ans de thermalisme

DIMANCHE à 15h30

histoire-d'eau1

Depuis les bains chauds appréciés des romains du vicus aquis calidis (village des eaux chaudes), jusqu’à l’invention du concept bien-être, en passant par le thermalisme médical de masse, vichy reine des villes d’eaux a connu bien des empires ! Il en aura fallu des auras, passé des pachas, compté des comtesses pour que la ville accède à ce titre. Il faut dire qu’à vichy, l’eau magique, l’eau qui pique, l’eau chic, on la boit, on la croque, on la respire, on la transpire, on s’en enduit, on s’en frictionne, on s’y baigne, on s’en gargarise… Bref, on en vit ! Mais le thermalisme, ce n’est pas qu’une thérapie, ni qu’une économie, c’est aussi un modèle urbain humain où chaque composante est indispensable à la réussite de l’ensemble.

Aperçu de la visite :
Le Hall des sources, les bains Callou, les Thermes Les Dômes, le Spa Vichy Célestins…

Second empire, belle époque, age d’or de Vichy

VENDREDI à 15h30

Second-empire

À son arrivée à vichy, l’empereur prononce cette phrase : « Je tâcherai de rendre ma présence utile dans ce pays ». en effet, ses cinq séjours (1861- 1866) dans la station vont changer l’image de la ville : tracé de boulevards, construction d’un casino, de parcs, d’une mairie et de plusieurs exemples d’architecture domestique, dont les magnifiques chalets au bord de l’allier. a la Belle Époque, entre 1900 et 1910, hôtels, édifices thermaux et lieux de divertissement sont modernisés : l’opéra, le hall des sources, le grand établissement thermal font alors entrer vichy dans l’une des phases les plus brillantes de son histoire. L’âge d’or de la ville est consacré.

Aperçu de la visite :
Le parc et le hall des Sources, la façade du Palais des congrès-Opéra, la villa Strauss, les parcs, les chalets, les galeries Napoléon III, les maisons à bow-window, le Grand établisse- ment thermal, etc.