Dès 1866 apparaissent les premières publicités pour le Grand Hôtel du Parc. Il sera dirigé par Joseph Aletti dès 1901. En 1907 il aura comme annexe le Majestic. Il est célèbre pour avoir notamment abrité les bureaux de Pétain et Laval en 1940.

Un hôtel Givois est déjà signalé sur l'emplacement de l'Hôtel du Parc en 1846, mais dès 1866, on peut voir les premières publicités pour le Grand Hôtel du Parc avec le nom de Germot sur la façade. A la mort d'Ennemont Germot, en 1897, l'Hôtel du Parc est vendu à Madame Veuve Larbaud. La mère de l'écrivain ayant fait de mauvaises affaires, revend l'hôtel en 1923 à la Société Immobilière et Commerciale de Vichy. Joseph Aletti déjà directeur de l'établissement depuis 1901, le restera jusqu'à sa mort.

Durant toutes ces années, l'hôtel sera agrandi : les premières gravures (1866) montrent un bâtiment de quatre niveaux et une façade principale sur la rue comptant onze fenêtres par niveaux.

Madame Larbaud annonce sont intention d'agrandir et restaurer l'hôtel, les projets de Percilly en 1897 ne semblent pas avoir abouti. Il faut attendre 1905 pour voir de réelles transformations.
Les travaux semblent avoir débuté par la réfection et la décoration intérieure : peintures, staffs, pilastres et mosaïques dans le vestibule, aménagement de la cour intérieure..

Durant l'hiver 1905-1906, l'hôtel est surélevé de deux niveaux et la façade entièrement restaurée.

Une autre campagne de travaux sera menée par René Moreau entre 1924 et 1926 pour aménager des magasins au rez-de-chaussée).

En 1914, l'hôtel abritera un hôpital temporaire ; Valéry Larbaud sera infirmier.
En 1919, en pleine saison, alors que l'hôtel accueil 300 clients, un incendie se déclare dans les combles (sans faire de victime).

En 1940, l'Hôtel du Parc devient célèbre en abritant les bureaux de Philippe Pétain et de Pierre Laval, ceux des ministres des affaires étrangères et de l'Informations, ainsi que le Secrétariat général du gouvernement.
L'hôtel ne se remettra jamais de cette funeste publicité et sera transformé en copropriété au début des années 50.

  • Patrimoine historique
  • Type(s) : Site et monument historiques

Catégories

  • Classique
  • XIXe siècle
  • XXe siècle
  • Patrimoine du XXème siècle

Langues parlées

  • Français

Période d'ouverture

Du 01/01 au 31/12, tous les jours.
Visible de l'extérieur uniquement. Propriété privée.

Tarifs & paiement

Accès libre mais stationnement payant obligatoire. Visible de l'extérieur uniquement. Propriété privée.

Gratuit