Inspirée des chalets suisses d’Arenenberg où l’empereur passa son enfance, il fut achevé en 1864.

Un E, en ferronnerie, initiale de l’impératrice surmontée de la couronne impériale, orne l’imposte de la porte d’entrée. Cette lettre rappelle à qui il était destiné. Son élégante architecture, avec sa dentelle de bois sur la corniche, ses pignons ajourés de trèfles décoratifs, ses balcons à balustres, ses pièces de réception, sa dizaine de chambres et ses ouvertures sur le parc ne suffirent pas à séduire la noble épouse bafouée. Eugénie de Montijo ne revint jamais à Vichy.

  • Environnement : Lac ou plan d'eau à moins de 300 m, En ville, En centre historique
  • Patrimoine historique
  • Maison
  • Quartier historique
  • Type(s) : Site et monument historiques

Langues parlées

  • Français

Services & équipements

  • Parking à proximité

Tarifs & paiement

Accès libre. Visible de l'extérieur uniquement.
Bâtiment Privé.

Gratuit