Situé en plein cœur du centre-ville de Vichy, il relie le hall des Sources à l’Opéra. Il est aussi le premier parc de la ville. Il a vu le jour en 1812 probablement suite à une suggestion de Maria Letizia Bonaparte à son fils, l’empereur Napoléon Ier.

Si beaucoup de lieux de Vichy doivent leur existence à Napoléon III, le parc des Sources, lui, a un lien étroit avec son oncle l’empereur Napoléon Ier. Car en 1799, sa mère, Maria Letizia Bonaparte, vient à Vichy pour faire une cure avec un de ses fils et tombe sous le charme de la ville. Mais elle constate qu’il manque des espaces pour se promener et que les abords de l’établissement thermal sont encombrés par diverses constructions. « Napoléon Ier signe le décret imposant l’aménagement de cette promenade alors qu’il est en retraite avec ses troupes, en pleine campagne de Russie. » explique Alla Pikozh, guide-conférencière à Vichy Destinations. Ce parc devient rapidement un lieu de rencontre pour tout le monde.

Un vaste programme de rénovation

Face à cet engouement, on va construire de grands hôtels autour du parc et installer les plus grandes enseignes, à partir du début du XXeme siècle. Tout est fait à destination des personnes les plus riches. « Jusqu’au début de la Seconde Guerre mondiale, 80 % de la population française est constituée de paysans. Ceux qui voyagent sont des gens fortunés. Alors c’est logique de viser cette clientèle. » C’est un lieu stratégique, placé au centre de l’activité thermale de la ville. Comme un cœur qui bat. Il a ensuite été agrémenté d’une galerie et agrandi avec la construction du Fer à cheval en 1901. Le parc des Sources, racheté à l’État par la ville de Vichy en 2020, va faire l’objet d’un vaste programme de restauration et de rénovation de ses abords. Élément patrimonial emblématique du domaine thermal, le Parc des sources va être réhabilité. L’objectif ? Apporter à cet espace un renouveau correspondant aux usages et à l’identité de la cité thermale et touristique du XXIème siècle comme elle a déjà su le faire par le passé avec succès.

La plus grande terrasse d’Europe avec 4.000 cafés servis par jour

« L’un des plus grands divertissements de cette époque, c’est de se montrer et de montrer ses costumes. Plus la robe de votre dame est belle, plus vous êtes riche. » Chose qu’il est plus difficile de faire à Paris car la politique de grands travaux menée par le baron Haussmann, entre 1853 et 1870, génère beaucoup de poussière. Les gens râlent car ils ne peuvent se promener qu’en calèche. « Et donc on peut seulement montrer la partie haute du costume. Alors que dans les villes d’eaux, comme c’est le cas à Vichy, on peut circuler à pied. »

Ce lieu devient très vite l’endroit où il faut être et se développe rapidement. « Il y avait à la place de l’actuel Grand café un établissement appelé La Restauration. Des tables ont été installées pour faire une terrasse, côté parc. Face à une demande toujours plus forte, elles se sont multipliées. C’était le plus grand café d’Europe, au-dessus de celui de Vienne (Autriche). À la fin du XIXème et au début du XXème siècle, on servait plus de 4.000 cafés par jour. » Des portraitistes et caricaturistes croquent les physionomies des curistes en terrasse alors qu’à l’intérieur, des salons permettent de jouer au billard, aux petits chevaux ou d’assister à des projections de cinématographe.

  • Type(s) : Parc et jardin

Langues parlées

  • Français

Services & équipements

  • Animaux acceptés
  • Parking à proximité
  • Animaux acceptés

Période d'ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Tarifs & paiement

Accès libre.

Gratuit

Visite guidée « Essences et sens, Flânerie botanique... » proposée par Vichy Destinations. Renseignements au 04 70 98 71 94.

Individuelle

  • Visites individuelles libres en permanence

Groupes

  • Visites groupes guidées sur demande