Les Parcs d’Allier, constitués du Parc Napoléon III et du Parc Kennedy, ont été créés sur décision de l’empereur Napoléon III lors de ses visites à Vichy de 1862 à 1866.

Ces nouveaux parcs, se situent sur l’emplacement d’un bras secondaire de l’Allier asséché grâce à la création d’une digue.
Ce vaste espace de 130 hectares en forme de croissant est divisé en deux par une route débouchant sur le pont franchissant l’Allier : d’un côté (en amont du pont) le Parc Kennedy et de l’autre (en aval du pont), le Parc Napoléon III.

Le parc Kennedy se situe le long du boulevard du même nom depuis 1867. Sa végétation se compose de 337 arbres : magnolia de Chine ; oranger des Osages, Chicot du Canada, Ginko Biloba, hêtre pourpre, cèdre bleu de l’Atlas, cèdre du Liban, etc. Cette étendue verdoyante est ornée aussi d’un buste, mais version féminine. Celui de Mme de Sévigné, réalisé par André Tajana en 1996. Il est ancré en face du pavillon du même nom où la légende voudrait qu’elle ait logé durant ses cures. Dans les années trente, les bords vaseux de la berge de l’Allier, en contrebas, se transforment en une plage longue de 35 mètres. Restaurée en 2007, et dénommée plage des Célestins, elle s’agrémente d’une pataugeoire, de jets d’eau, de cabines de bains, d’un espace de natation surveillé durant l’été.

  • Parc
  • Parc floral
  • Type(s) : Parc et jardin

Catégories

  • A l'anglaise

Langues parlées

  • Français

Services & équipements

  • Animaux acceptés
  • Aire de jeux
  • WC publics
  • Parking à proximité
  • Animaux acceptés

Période d'ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Tarifs & paiement

Gratuit.

Gratuit

Individuelle

  • Visites individuelles libres en permanence