Située à proximité de l'avenue de Vichy, la source Mesdames est la première source cussétoise à avoir été forée. Son histoire, son exploitation et sa popularité ont lié pendant des décennies les villes de Cusset et de Vichy sur cette « ruée » vers l’eau.

Aujourd’hui, les eaux de la source Mesdames savent encore se faire entendre !
Située juste aux abords de l’avenue de Vichy reliant les villes de Cusset et de Vichy, la source Mesdames n’a pas cessé de jaillir depuis sa découverte en 1844 par les frères Brosson alors concessionnaires de l’établissement thermal de Vichy.

Elle est la première source cussétoise à avoir été forée et elle est également une pionnière en terme de défi technique puisque dès 1856, elle fut acheminée grâce à la mise en place de canalisations sur plus de 1,5 km, jusqu’au hall des sources de Vichy. Les curistes et habitants pouvaient alors venir se servir en eau de «Cusset». La période de la seconde guerre changea cette formule et passé 1939, la buvette de la source fut réinstallée sur ses terres. Enfin ce n’est qu’en 2014, que la ville de Cusset reprit pleinement la gestion de la source.
Comme ces voisines, les sources Elisabeth et Sainte-Marie, cette source d’une température avoisinant les 17°C était chargée en fer et permettait alors de soigner les personnes atteintes de faiblesses nerveuses, de spasmes ou encore d’adynamie.
A l’origine, nommée « Pajot », du nom des propriétaires du terrain sur laquelle elle fut découverte, elle prit également le titre de « Presles » en référence au quartier et enfin celui de source « des Dames » en hommage à Mesdames Victoire et Adélaïde de France, filles de Louis XV, venues à Vichy à la fin du XIXe siècle pour prendre leurs eaux. Ces dernières appréciaient les plaisirs de la promenade si bien que Cusset leur doit la fameuse allée « Mesdames ». D’abord un chemin en terre, cette allée jouxtant le square de la source arbore depuis fièrement comme la source le doux nom de « Mesdames ».

Aujourd’hui, la mélodie du ruissellement de ses eaux appellent à faire une halte dans ce square ombragé où l’on peut encore observer l’imposante fontaine en pain de sucre et secondée non loin par le pavillon de type chalet second empire abritant le forage.

  • Environnement : En périphérie de la ville
  • Patrimoine historique
  • Fontaine
  • Type(s) : Site et monument historiques

Catégories

  • XIXe siècle

Langues parlées

  • Français

Services & équipements

  • Animaux acceptés
  • Parking à proximité
  • Animaux acceptés

Période d'ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Tarifs & paiement

Accès libre.

Gratuit

Animaux acceptés sans supplément

  • Langues panneau d'information : %s