Parmi les incontournables de l’été vichyssois, PORTRAIT(S), le festival photo organisé par la Ville de Vichy est un rendez-vous phare, dont la renommée grandit, d’année en année.

Mise en page 1Après Jean-Marie Périer et ses stars des Yéyés en 2016, Portraits met à l’honneur en 2017 Liu Bolin. L’artiste risque fort de mettre à mal les performances de certains. Impossible de ne pas s’arrêter devant ses compositions ahurissantes, dans lesquelles celui qu’on surnomme «l’homme invisible» se fond littéralement dans le décor. Après des expositions à New York, Stockholm, Milan, Paris et Moscou, Vichy présente la 1ère rétrospective à ciel ouvert de ses œuvres. Entre la Rotonde et le Sichon, les promeneurs se prendront au jeu et détecteront l’artiste caméléon dissimulé au cœur des 60 grands formats exposés.

Mais PORTRAIT(S), c’est également 6 expositions de portraitistes prestigieux en galeries ou à ciel ouvert.

En plein air

Sur les parvis de l’église St-Louis et de la gare, découvrez les clichés bucoliques de Sandra Rocha, photographe en résidence de l’édition 2017.

Dans les galeries

Rue Foch, dans les Galeries d’exposition du Centre Culturel Valery-Larbaud, admirez les œuvres de la fine fleur de la photographie contemporaine : Stephen Shames, Christer Strömholm, Catherine Balet, Pierre Gonnord, Claudia Imbert et les portraitistes de l’agence Modds.

A la Médiathèque Valery-Larbaud

Découvrez la série «Disparition(s)» de Bernard Chevalier, lauréat du concours photo «VICHY PORTRAIT(S)».

Enfin, une dernière exposition dans le hall du Centre Culturel Valery-Larbaud, vous permet d’apprécier le travail d’écoliers vichyssois réalisé dans le cadre d’une nouvelle initiative pédagogique «Portrait(s) s’invite à l’école».

Retour en images sur l’inauguration :

Ils en parlent :